Aller au contenu
estorilblau

|HISTORIQUE D'UNE PASSION|

Messages recommandés

estorilblau

Historique d'une passion :

BMiste depuis 1997, mais Miste depuis 2003 : pourquoi 6 ans?

La M3 a longtemps véhiculé un image sulfureuse comme les BMW d'ailleurs (mesrine et sa 528i par exemple) et cette image m'a longtemps gêné.

Mais après avoir fait le tour d'une 528i E39 et d'une 330i E46, l'essai de celle d'un ami m'a définitivement convaincu (jean-michel B.) : il m'en fallait une!

pas n'importe laquelle : une E36 3,2 (demandez à ///M3 individual les différences entre 3,0 et 3,2l :( ) bleu estoril cuir Hellgrau phase 2, première main en état nickel 30.000km environ :

je l'ai déniché en février 2003 et ne le regrette pas!

L'engin m'a tout de suite plu, moteur puissant, châssis équilibré, facile, pardonnant beaucoup.

Au fil du temps et des tours de circuit, j'ai pris conscience qu'elle pouvait être améliorée.

Mais dans l'esprit d'origine en conservant le look initial discret. Conseillé par Mr E.N,

1) les suspensions souples ont fait place à des Bilstein-Eibach et une BAR de M3GT a été montée

2) les Pirelli PZERO (moins bons que les Goodyear GSD3 sur le sec mais plus progressifs à froid, plus prévenants et meilleurs sous la pluie) ont remplacé les MXX3.

3) filtre KetN, double admission d'air, levier de vitesses plus court, petite cale pour réduire la course d'enbrayage et le moteur respirait mieux et les passages de vitesses étaient plus rapides,

4)inversion coupelles d'amortisseur avant (toujours les conseils de E.N) et le sous-virage était oublié

Et là je commençais à être content mais la conduite de la M3E46 avec son châssis plus rigide m'a rappelé que je ne pouvais pas m'arrêter là!

Le châssis de la E36 manque de rigidité et entraine un comportement moins efficace : l'avant cherche un peu sa voie et l'arrière perd en efficacité; les pneumatiques ne travaillant plus dans les meilleures conditions.

Samedi, direction Fast-electrik chez ACS3 : montage d'un X-brace (renfort de berceau avant) et d'une BAR arrière et là le châssis est rigidifié et la caisse travaille à plat : vitesse de passage en courbe plus élévée, controle précis, le châssis rappelle la M3E46. :wink:

J'en profite pour faire monter par ACS3 des NGK PKR9 : réponse instantanée du moteur, montée en régime

plus franche; le bonheur!

Bon bien sur malgré le montage de durits goodrige, le freinage est toujours un point faible (mais un peu moins que dans la M3E46) mais je redécouvre cette sacrée voiture! : FABULEUSE.

C'est donc la prochaine étape : disques 343/32 6 pistons à l'avant pour conserver les jantes de 17 d'origine, puis reprogrammation moteur, cata sport.

parmi d'autres projets : pont court, arbres à cames....

Je me serais probablement lassé de la M3E36 si je n'avais pas écouté d'autres passionnés et j'aurais cru la connaitre alors que je n'aurais fait que de passer à coté du potentiel fabuleux de cette voiture!

Et elle ne cesse pas de m'étonner!

Merci à E.N et à JP.N pour leur aide :wink:

Passionnément votre.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coco

Merci Estorilblau pour cette très belle histoire de Passion avec un grand P :wink:

Si tu es d'accord, il serait bien que ton topic serve de déclencheur et que d'autres membres passionnés viennent exceptionnellement le "pourrir" avec l'histoire de leur "amour" pour leur ///M :(

"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?"

Sportivement et passionnément vôtre,

Bonne journée à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DuMbAsS

Tres sympa ton récit ! Apres avoir lu ça comment ne pas aimer les M3 E36 3.2 lol à propos c'es quoi la vrai différence avec une 3.0l ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ACS3

que dire , merci a estorilblau de ses remerciements et de ses encouragements , ainsi qu' a Mr E.N (il se reconnaitra )pour ses conseils pertinants et avisés

pour moi la passion M est venu tard , je ne jurais que par les 4 roues motrices turbo pas les sub car franchement une sub c est pas beau et pas racé , plutot les calibra et surtout la celica GT4 voiture que je n ai jamais possedée car je n ai jamais trouvé un bel exemplaire .

Ayant fait a mon goût suffisament le zazou j'avait decidé de me mettre au break , l occasion fera que je me tournerais vers un 325 tds en 1999 apres 2 ans en diesel sport l envie d'une voiture puissante etait revenue , et j ai donc commencé a eplucher les annonces a la recherche d une perle rare , etant adepte de l exclusivitée j ai longement cherché , mon choix s etait porté sur une 3.2 , quite a avoir une sportive autant avoir la plus puissante , et surtout la 3.2 avait la boite 6 comme ma calibra turbo ,

un jour je tombe sur une annonce :

vend bmw M3 ac schnitzer carbon shwarz 3.2 moteur neuf

coup de telephone pour prendre plus de renseignement sur la bete :

bonne nouvelle , elle n a pas simplement un autocollant sur la malle arriere mais est gavée d option du preparateur , de plus la voiture est chez un proffessionnel qui me reprend mon 325

rendez vous est pris , et que dire : dés que je l ai vu j ai su que c etait elle l elue !

Nous passames 3 ans de bonheur , parfois des moments difficile (changement de la boite de vitesse ) mais les epreuves ne faisait que renforcer ma passion pour cette auto

et puis vint le jour fatidique ou dans un malheureux concourt de circonstante ma belle se retrouva les 4 roues tournées vers le ciel

que dire , j etait detruit moralement parlant , mais tres vite la passion repris le dessus !

Je raclais tiout les compte bancaire , les fonds de tiroirs les poches tout ...

et quinze jours pluts tard une 3.0 bleue avus arrivait a la maison . Apres essai de la nouvelle en conditions sportive , je me suis tres vite rendu compte que ce que j avais prevu etait mal engagé!!! je comptais remonter toutes les pieces de ma defunte 3.2 dans la caisse de 3.0 mais de gros probleme sont apparus !

Et oui la caisse des 3.0 est bien moins rigide que celle des 3.2 et le faisceau electrique est tres different , apres mure reflection j ai abndonné cette idée et remis la fameuse 3.0 en vente afin de trouver une 3.2 qui serai elle apte a recevoir toute les particularitées de mon modele ACS3 qui dormait toujours sagement dans le fond de mon atelier

Eté 2005 la nouvelle et actuelle arrive !!!

il ne me faudra que 3 mois pour la mettre en conformitée avec ce que j attendais d elle , a savoir recevoir toutes les pieces ac schnitzer precieusement conservées

qui sont :

moteur3.2 preparé

pont court

suspensions bilstein /acs

interieur cuir noir avec boiserie acs specifique

sono acs ( oui la sono est siglé acs )

lame avant en carbone

barre stabilisatrice de gros diametre

etc ...

car par la suite j ai melangé les deux faisceaux des deux auto afin de reunir le maximun d option sur le meme vehicule

aujourd'hui il me reste les freins a upgrader

et surtout le plaisir d avoir une voiture expetionnelle qui est vraiment la mienne car je l ai quasi integralement reconstruite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LoLo

Si j'ai bien compris chacun raconte son histoire?

Bon tant pis je me lance. :(

Ben moi au tout début ça été la moto (que des monstres pendant presque 20 ans bref).

Sinon pour les autos j'ai eu 4 BMW(Coupé 325i E30, 318is E36, Berline 323i E36 et la ///M).

Ensuite j'ai eu la "soube" et la civic type R.

Globalement j'ai de bons souvenirs avec toutes mes autos.

La 323i etait un World line pack elle etait vert "boston",la is aussi etait vert "boston" 2 autos achetées neuves a l'époque.

Pour le sport bien sûr la "soube" etait pas mal,mais j'avais du mal avec les 4 roues motrices du moins sur le sec car il fallais "sur conduire" pour endiguer son put..de sous virage,mais a force j'ai compris le mode d'emploi.

Ensuite avec la civic ça été le coup de foudre immédiat.

Un moteur d'exception (je pèse mes mots)

Une boite "géniale"

Un châssis d'enfer

Tous les ingrédients pour se faire plaisir.

Mais c'etait une auto a garder obligatoirement dans les tours un peu comme la ///M d'ailleurs.

Puis j'ai trouvé chaussure a mon pied,mais cela faisais presque 10 ans que je voulais la ///M3.

Déja en 98 je suis tombé sur un c*****d de vendeur qui m'as pris de haut.

J'avais en reprise la 323i elle affichée 25 000km et avais a peine 1 an,mais le gars m'as regardé moi en sur vetement mal rasé et m'as pris pour un blaireau.

Je voulais acheter une ///M a l'époque et y mettre entre 15 et 20 plaques.

Bref le c*****d de base je l'envoi valser,je vais directement en face concession "subaru",

le gars me reprends la 323i et me vends une "soube" neuve noire jantes or serie limité (trop belle).

Tous ça pour vous dire que l'envie d'acheter une ///M ne date pas d'hier et avant déja j'avais reluqué cette caisse d'exception. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coco

A mon tour de déballer :(

Alors, j'ai toujours aimé regarder les belles autos, j'ai eu très jeune une vraie passion inassouvie pour la Lancia Stratos :D et j'aimais bien accompagner mes amis sur des rallyes et autres courses de côte en Ardèche mais aussi en Drôme. Je me rappelle aussi avoir pas mal bavé devant une Corvette Stingray...

Question voitures perso, outre les ignobles poubelles de mes débuts, j'ai un souvenir ému de ma 504 TI, de mon Alfasud (bronze Valentino s'il vous plaît) et surtout de ma Honda Prélude (150 cv, 4 roues directrices, un vrai jouet, et increvable en plus).

Mon homme de son côté a eu très tôt une vocation pour le copilotage en rallye et les cascades automobioles, assortie d'une collection de Golf et 205 GTI (il faut bien que jeunesse se passe).

Un beau jour, il est tombé en transe devant une BMW 325TDS de toute beauté et il a craqué; j'avais encore ma Prélude de mon côté.

Il y a deux ans, j'ai recherché une digne remplaçante de ma Honda bien-aimée, et après avoir fureté pas mal, j'ai pensé que la M3 présentait un excellent rapport performance/prix (n'oublions pas que je conduis normalement une "deuxième voiture") :wink:

La première fut la bonne, je suis tombée radicalement et définitivement amoureuse de cette auto, avec ses qualités énormes, mais aussi ses petits défauts. Je n'ai pas cherché, honte à moi, à vérifier le carnet et tout ce que nous conseillons à nos membres lors d'un achat, c'était celle-là, je la voulais, point.

Fort heureusement, je n'ai pas été déçue !!! Malgré quelques aménagements d'un goût douteux (en particulier intérieurs), je l'adore et je lui ferai une nouvelle toilette dès que je le pourrai :wink:

Mon homme a quand à lui remplacé son 325 tds par un 530d touring et continue à rêver de Porsches turbo :-x

Voila mon histoire d'amour avec ma Titine :?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
///M3individual

Ma passion pour la marque BMW ne date pas d’hier et je suis rentré par la grande porte « Motorsport » en 2001 :D

Je me rappelle des films comme « les spécialistes », « ronin » ou « bleu comme l’enfer » (tourné d’ailleurs sur la 4 voies chez moi dans le sud, utilisée aussi dans taxi 1 et le transporteur 1) ont du m’influencer. Ces voitures noires, agressives, avec un son magique m’ont tout de suite plu.

J’ai franchi le pas en début de l’année 2001 après avoir roulé dans des voitures sportives, très plaisantes à conduire, mais qui restaient sous la barre des 200ch. C’est l’achat d’un M3 3.0L d’un ami et une balade mouvementée :wink: qui m’ont rendu à l’évidence ; c’est fait pour moi !!!

Avant je me disais le contraire et je n’avais même pas cherché à me renseigner sur les assurances, entretient, etc… C’était de toute manière trop cher, trop…

Finalement 2 mois après, je vais chez Sport Auto 67 (j’étais domicilié en Alsace) chercher ma M3 3.0L daytona violet dans un état neuf affichant seulement 60000 kilomètres. En effet en 2001, il fallait rajouter au moins 3000 euros pour passer à la 3.2L. La 3.0L me paraissait tellement géniale que je n’ai pas cherché plus loin, et Christophe de SA 67 préférait le caractère du 3.0L.

C’était génial, cette voiture avait tout ce que je souhaitais même si les freins… :?

L’année dernière j’ai du m’en séparer car la famille s’agrandissait. C’était la première fois que je gardais une voiture autant d’années.

J’ai failli basculer du côté obscur (Audi S4 Avant), mais la flamme m’a rattrapée. Après avoir poser le pour et le contre, je rechute pour la 3.2L dont je rêvais secrètement avec un toit ouvrant et en phase 2. Ca peut paraître bête, mais j’avais un roadster avant le 3.0L et voir le ciel au-dessus de ma tête me manquait.

Depuis août , je suis heureux de rouler derrière le volant d’une voiture d’exception et familiale à la fois.

Celle-là, je compte bien en profiter quelques années, et lui apporter des menues modifications pour rester dans l’esprit d’origine (comme Estorilblue) tout en gommant quelques imperfections (inversions des coupelles…). Mais la voitures en avait lors de mon achat : boitier préparé et amortisseurs KONI. Ca tombe bien, je l’aurais fait.

Déjà quelques-unes unes ont été apportées par moi-même, mais les finances me limitent pas mal dans ma lancée. Ah les enfants…

Mais ce n’est pas grave car d’origine, je m’amuse bien plus qu’avec n’importe qu’elle autre. :wink:

Voilà, ça fait plus de 5 ans de bonheur en BMW, et je compte bien continuer le plus longtemps possible, même si BMW a pris une tournure styliste qui me déplait en dehors du Z4M coupé.

:(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pitou911

Tout à commencé trés tôt entre moi et les BMW, mais l'esprit ///M n'est venu que quelques années plus tard.

J'ai passé mon enfance dans la 528i E28 de mes parents. Pour des raisons financières (vignette, essence...) et utilitaires ils l'ont remisé au fond du garage, et ont accumulés les différentes générations d'Espace Renault. :?

Les années passent, je grandis berçé dans l'amour du sport automobile et des voitures d'exceptions. Mon père rêve de Porsche 911, et même d'un simple retour aux BMW. 15 ans s'écouleront entre l'achat de sa 530d (sa 4e BMW) et la 528i.

Mes 16 ans arrivent.. et l'âge de la conduite accompagnée. Après des débuts laborieux sur l'Espace, mon papa décide de ressortir la 528i de son sommeil. Après tout un travail de remise en état, elle est fin prête. A son volant je découvre le plaisir de conduire.

Un samedi matin nous passons chez notre revendeur de pièces BMW dont le petit garage rappelle plus un repaire de la mafia, que l'image de la marque bavaroise (j'aime cet endroit). Au fond de l'atelier gît une carcasse de voiture qui a dû taper trés fort, il y a des mottes de terre partout à l'intérieur.

C'est une M3 E36 3.0L bleue avus. Tout de suite c'est le coup de foudre; je dis "Je veux ça!"

Mon père s'approche et me dit "OK. Quand tu pourras te la payer"

Nous rentrons l'idée s'installe dans mon cerveau.

J'ai 18 ans, j'obtient mon permis et j'hérite de la 528i comme première voiture. Mes potes qui me voient arriver me traitent de manouche :wink: , mais quand ils montent dedans plus un mot :(

Quand mes finances s'améliorent je commence à chercher activement une M3 :wink: Au départ je pars sur une 3.0L (pour son prix) mais l'état général me décourage. Au final je m'oriente sur une 3.2L, puis j'en arrive au point de savoir précisemment ce que je veux: une 3.2L bleue estoril ou avus, cuir noir, pas tunée , état nickel, kilométrage inférieur à 130 000km.

Avec ce cahier des charges la tâche me parait titanesque. Je passe plus de huit mois de recherches acharnées sur tout type de média (environ 2 heures par jours tous les jours :D ) J'approche dangereusement de la folie. je commence à penser que je ne trouverais jamais.

Puis un dimanche aprés-midi d'avril, j'atterris sur ce forum par le biais de google. Il est impossible de s'inscrire! (cela va d'ailleurs durer presque trois mois). Malgré tout, je ne sais pas comment j'ai accès aux annonces (peut etre le dieu des ///M?). Au sommet des annonces M3, se trouve celle que Dr.No vient juste de poster. La voiture correspond à tout ce que je cherchais et même plus (pot inox, toit ouvrant, bilstein PSS9, modèle 1998...) je crois rêver.

J'essaye de rentrer en contact avec lui; un autre est passé avant moi et la voiture est normalement vendue, mais il se désiste. Tout de suite je m'engage à venir la chercher le week end suivant, le lundi soir je rêve éveillé.

Pendant la semaine qui s'écoule je prépare le voyage (Bretagne----> Nice), je ne dors pas. Je suis en pleines révisions pour mes partiels mais qu'importe je n'ouvre pas un seul classeur.. le droit attendra.

finalement le week-end arrive. Aprés un long périple je la vois enfin: aussi belle que sur les photos. Je pose mon A à l'arrière, et il y restera un mois et demi. Je la ramène, heureux, sur plus de 1300 km.

Depuis ce n'est que du bonheur chaque jour, et tant pis pour ceux qui ne peuvent pas comprendre une telle passion: ils ont tort, forcemment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thierrym5

Depuis ce n'est que du bonheur chaque jour, et tant pis pour ceux qui ne peuvent pas comprendre une telle passion: ils ont tort, forcemment...

Voilà qui est trés bien resumé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dehil

Ah ben je vais vous raconter mon histoire, ça va vous faire peur, vous allez voir. Je vous raconte tout depuis le début. Pour la partie concernant la M3, voir 5 paragraphes avant la fin :

Vers 15-16 ans je deviens vraiment passioné d'automobiles. A l'époque je jouais à Need for Speed 3, parce que c'était bien. Mais c'est là que je tombe sous le charme des angles de la Countach 25th anniversary, et là je me dis : "Ouah mais c'est trop beau une voiture de sport". Bref, début de ma passion.

J'ai aussi un père qui a courru en son temps en course sur circuits, slalom (ce qu'on fait en Suisse puisqu'on a plus droit aux courses sur circuits depuis le gros accident au Mans) et courses de côtes (avec une ford escort propulse, puis plus tard une monoplace lola chai plus quoi). J'ai donc souvent été voir des courses de côte, rallye et slaloms. Ca c'est pour le côté compétition de ma passion. On a évidemment une vaste collection de coupe à la maison, ça motive aussi d'en ramener soi-même un jour...

Vers les 15-16 ans j'aimais aussi beaucoup le rallye, surtout ces Impreza bleue avec gros spoiler WRC. A l'époque y'avait que la GT qui existait, et c'était mon rêve comme voiture de jeune. Et puis j'aimais aussi le tuning, alors je rêvais d'une Impreza GT caméléon avec full kit de fou et spoiler WRC. Je rêvais toujours de Lamborghini et un peu de Porsche, mais c'était moins accessible... :wink:

Bref, vers 16-17 ans je pousse mon père à l'achat d'une Impreza WRX neuve, noire et kitée d'usine (avec un spoiler WRC, mais pas le tout gros). Voilà, c'était le pied, je roulais en sub... et le jour du permis... ben je roulais déjà en sub. Après il m'a laissé mettre le plus gros échappement rond que j'ai trouvé (un inoxcar). Donc tous les week end je roulais en Sub kittée et qui faisait un bon gros bruit de flat 4. J'ai donc beaucoup fait le bargeot sur des routes de montagne (y'a presque que ça où j'habite), et je pensais racheté cette voiture à mon père.

Après j'ai commencé à travailler, et j'ai vu que j'avais pas le budget pour une sub, alors je me suis orienté vers la 325i E30, j'en voulais une noir pour la rabaisser, mettre une ligne direct, arsaut et baquet, et ensuite continuer à arsouiller en montagne. Faut dire que j'avais déjà eu droit à des tours en 325 E36, M3 3.2 E36 et M3 E46 avec des bargeots, et que je trouvais ça trop fort (même la 325 I hihi comme ça glissait...)

A 19 ans, je me lance dans un truc de ouf, je pars pour un 1 an de service militaire comme soldat. Pas le temps de s'acheter une voiture donc, mais tous les week end j'allais sur autoscout voir ce que je pourrais m'acheter une fois mon service terminé. Je lançais des recherches avec comme critère le prix et la puissance, puis je regardais certains modèles précis. Au début je regardais soit pour une 200 SX S13 (170 ch propulse et 1230 kg), soit une Sierra Cosworth, soit la fameuse 325I E30 (bref que des voitures qui glissent bien !).

Toujours en service, je me dis quitte à rester 1 année à l'armée, autant faire un truc bien, essayons de grader... je passe des tests... bon en gros on m'a dit que je pouvais faire ce que je voulais (trop fort le Dehil...). Alors je décide de prendre la voie de l'officier. J'ai été regarder le cursus à faire et le salaire total... ok, sourire en coin je rentre le week end chercher sur autoscout, toujours par puissance et prix, et je commence à regarder : M3 E30, M3 E36, M5 E34, quelques alpina, des vieilles porsches, lancer evo, Impreza STi, Nissan 300ZX (3.0 bi-turbo 280 ch, on amène facile à 400 ch hihi) et 200 SX S14 (200 ch turbo 1300 kg propulse). Bon j'vous raconte pas l'année de service d'instruction pour devenir officier, mais disons que je l'ai bien méritée ma pompe :(

Une fois le service terminé (peu après mes 20 ans), je me retrouve donc avec un petit pactol spécialement dédié à l'achat d'une voiture. Je me résouds à racheter la sub de mon père. Mais lui tarde à vouloir me la vendre (grrr), et j'étais en vacance pour 3 mois, et je m'ennuyais à mourrir. Alors j'allais toujours regarder sur autoscout les voitures que je pouvais me payer. Je regarde les M3 E30 et les 200 SX S14, je me sentais obligé d'être un peu humble niveau puissance (mais quelle idée...). J'adorais la ligne de la E30, et si j'en vais eu une, je l'aurai vidée, arceau baquet, prépa suspensions et ligne groupe N et go ! Mais en voyant les prix, j'ai vu que c'était mieux de prendre une M3 E36, vu la différence de puissance.

Bon là ça va allé vite attention : Je suis donc sur autoscout devant des M3 E30 et E36, assis sur mon petit pactol. Et là je me dis : hého !! 2 ans que tu roules en sub, faut voir autre chose maintenant, plus puissant et plus vif du c**, encore 3 mois de vacances, pourquoi pas se faire plaisir... Là je demande à mon père s'il pense qu'une M3 serait résonnable au niveau entretien, je lui montre les E30, il me dit oui c'est top !

Et là j'ai dit, t'as vu pour le même prix y'a celles là aussi (les E36), ah ouai c'est mieux. J'dis ok : j'veux ça.

Branle bas de combat, en 2 heures on est prêt les deux avec des cartes imprimées et des annonces autoscout, à 13h00 l'après midi on part faire le tour des M3 E36 (que des 3.2 coupés). On essaye une gris métal vendue par un garage toute d'origine et en plus vraiment pas cher (115 000 km). Bon l'était de la caisse pas géniale, pneus arrières mort et vendeur douteux, on part voir une autre, chez un privé cette fois.

Déjà sur la photo la voiture m'avait pas l'air engageante, bleu pétant, grosse lame de pare choc et des jantes 18" bling bling, mon père qui c'était entretenu avec le vendeur me dit que c'est des jantes à 500.- / pièces... Bon finalement au rendez-vous, j'vois arriver la voiture, super bruit, belle gueule (en fait c'était la photo qui rendait trop mal lol). Je discute avec le vendeur (MikeB3S qui était passé sur ce forum en fait). Je regarde un peu les jantes, et je vois Hartge. Je dis : ces jantes coutent 500.- / pièces ?!! Lui : non c'est 5'000.- les 4. Arggg, moi qui croyait que c'était juste des jantes bling bling lol !! La caisse était dans un état nickel, je cherchais une d'origine, mais vu qu'elle était modifiée avec bon gout, j'ai dis ok ! en plus elle était vendue très peu cher par rapport à ce que c'était (120 000 kil) et l'équipement. En plus y'avait une bonne sono, et ça c'est le genre d'achat que j'aurai jamais fait de moi-même, alors c'était bien cool !

Bref, 2 jours plus tard j'étais propriétaire (le temps d'avoir le nouveau permis de circulation). Voilà, 321 ch en propulsion, au début j'étais exaspéré, je faisais que glisser avec et je coupais direct les gaz. Aujourd'hui 1 an après, je fais le bargeot avec sur les routes de montagnes et je la maîtrise super. J'en ai choqué plus d'un sur route de montagne, car tout le monde croit que c'est des voitures pour faire des pointes sur l'autoroute, mais en fait c'est redoutablement efficace en montagne !! :wink:

J'ai fait quelques modifications performance(bilstein PSS9 + d'autres trucs qu'y avait déjà dessus quand j'ai acheté)/bruits (échappement admission en carbone) et esthétique. Si j'arrive j'arrêterai bientôt les modifications (dur de se retenir). L'année prochaine je ferai peut être quelques slaloms avec en catérogire local (catégorie sans licence !). J'ai aussi fait la sortie en avril au Nürburgring avec quelques membres du forum, il faudra que j'y retourne !

Pour l'avenir, j'hésite entre acheter une E46, ou garder la mienne jusqu'à pouvoir m'acheter une Porsche ou une M3 V8, bref, je risque pas de changer d'auto avant 2 ans !

Désolé pour le pavé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DuMbAsS

Super récit !!! première bagnole àa conduire une impreza ! lol ça va c'est pas trop un veau !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Falcon

Je vais apporter ma petit contribution à ce thread :eek:

Tout commenca le 20.10.2004, jour où j'ai eu mon permis

Par contre on avait 3 voitures dans la famille, donc en ce temps là je n'étais pas vraiment intéressé par l'achat de ma propre voiture

Jusqu'en été 2006, j'ai roulé avec la Peugeot 206 1.4L de mes grand-parents, la Peugeot 605 et le Honda CR-V iVtech de ma mère ainsi qu'avec l'Alfa 156 V6 break de mon beau-père

L'été passé, je commence à réfléchir, l'envie d'avoir ma propre voiture commençait à simplanter dans mon cerveau :D

Etant fan de BMW depuis quelques années, j'ai connu la marque avec la E36, j'adorais surtout l'avant et quand j'avais vu la E46 j'étais tombé en extase

Je cherchais une petite voiture pas trop chère, je me suis tourné vers Honda, Alfa, seulement ma mère savait que j'adorai les BMW et elle m'a poussé a rechercher la marque à hélice sur autoscout

Je pensais qu'une BMW était hors de mes moyens, mais quand j'ai commencé à me ballader sur autoscout et à voir les pris des petites cylindrées occasion j'ai vu que mon rêve de posséder une BMW était possible

J'ai de suite remarqué les série 3 compact, j'avais vu un privé vendre une 325ti compact, inserts alu brossé 8)

Par contre elle était un peu chère 25000 chf 8)

J'ai essayé de chercher une noire en 318ti, j'en avais trouvé une chez un concessionnaire, j'avais pu l'essayer tout seul, je me rappellerai toujours de cette après-midi, j'en revenais pas de conduire une BMW !!

Celà dit la belle était de 2001 ( un peu vieille selon ma mère, qui pourtant n'y connait pas grand chose en autos... ;) ), mais elle avait aussi un rétro à faire réparer plus les pneus à changer, le vendeur en voulait 21000 chf...un peu trop chère pour son état

Dans la même journée, nous sommes partis chez un autre concessionnaire juste par curiosité car j'avais vu une 316ti ambre

Elle se remarquait directement avec sa couleur entre les différentes occasions, j'appelle un vendeur, il me l'a fait essayer

Je sentais une légère différence entre le 2.0L 143 ch et le 1.8L 115 ch, mais pas de quoi s'affoler, surtout que l'intérieur venait d'être refait, sièges gris très joli

Les pneus été 225/50/16 étaients neuf, je demande encore au vendeur si cette couleur d'ambre était d'origine BMW

Il me répond oui, la voiture avait été présenté à un salon

Après discussion il me la faisait à 19500 chf avec les pneus d'hiver, j'ai réfléchi 2 jours puis j'ai téléphoné pour confirmer mon achat

Je vous raconte pas le samedi matin je suis arrivé au garage à 8h00 le matin pour venir la chercher :D

Les jours passent, je me fais vite repérer avec cette 316ti "orange"......

Puis de semaines en semaines je commence à me lasser de ces feux avant et je lorgne sur une E46 "normale" pas compact, tout en parcourant les forums, je lis des récits de proprios de M3 E46 et je vois des photos, là je perd complètement la boule, je pète une pile :wink:

Je craque littéralement, je commence à chercher des occasions sur autoscout, mais je vois que la M coute chère...très chère même :(

Je regarde donc aussi les 330Ci :)

Puis je commence à calculer mon budget et le coût d'une 330Ci en comparaison avec la M3

Surpris par mes calculs, je refais les comptes 3-4x, pour voir que le rêve ///M serait accessible, si je diminue les dépenses inutiles ( informatique, dvd, sorties ciné, etc... ) :|

Je ne voulais pas acheter chez un privé, je regarde donc les occasions chez les concessionnaires

Je ne voulais pas non plus de grise ( trop classique à mon goût )

C'était soit une noire soit une bleue, et là je tombe sur 2 ///M bleue topaze et argent titane chez un concessionnaire en Premium Selection 8)

Début du mois de décembre, je vais jeter un oeil à la belle 8) M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E

Là je prend mon mal en patience, je ne voulais pas acheter la voiture en pleine hiver, déjà qu'avec les 115 chevaux j'étais parti en freestyle du Q un vendredi soir en quittant la caserne, je me suis dit "oulà avec les 343 poneys :D

Mi-mars je me pointe un samedi ensoleillé chez le concessionnaire je compare les 2 M3 ( bleue et argent ) sous toutes les coutures

La bleu me plaisait plus, elle avait aussi plus d'options, il lui manquait juste le toit ouvrant et le lecteur CD, car quand je suis rentré dans la bleue, il y a une chose qui m'a fait pleuré :D

Lecteur K7 :) , pas terrible esthétiquement, mais bon je me suis dit il y a le changeur CD à l'arrière et en comparaison avec toutes les options qu'elle a en plus par rapport à l'argent il n'y a pas photos

J'appelle un vendeur, on commence à discuter le prix de rachat de ma 316ti et l'achat de la ///M, il voulait me donner 13000 chf pour la compact, j'ai tout de suite arreté de parler, c'est 15000 chf ou rien !

Il a accepté sans broncher ^^, là il me demande si je veux essayer la M3, je lui répond que oui évidemment :o

La voiture était dans le garage au 1er étage, il a démarré le moteur OH MY GOD le son :mad:

Il commence à rouler et m'explique un peu le fonctionnement de la SMG-II ( même si je la connaissais par coeur à force de lire des articles sur le net 8) )

Après quelques km il me laisse le volant, je me souvendrai toute ma vie de ce jour !

Je roulais tranquille, j'osais pas appuyer car je sentais que j'avais énormément de puissance sous le pied, sans compter le bruit du 6L M qui ronronne comme un tigre prêt à chasser les kékés en "bling bling" qui se font les 24h du boulevard le samedi et dimanche dans ma ville ;)

J'oublie encore les commandes au volant qui me faisait croire que j'étais en train de rouler dans une F1, déjà quand j'étais en mode S5, je vous raconte pas la fois où j'ai essayé le mode S6 :D

Voilà ça fait depuis le 20 mars de cette année que je suis derrière le volant de cette merveille, et je me moque totalement du regard des gens qui critique à tout va car ils voient un petit jeune de 21 ans rouler en ///M

Je prend vraiment beaucoup de plaisir à conduire cette fusée et j'espère que ma prochaine voiture aura encore ce fameux sigle Motorsport :mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mvo

Je suis content d'etre l'instigateur de M3 individual, et que tu n'ai pas oublié la frayeur aux alentours d'un abattoir,( le virage à gauche pour un passager arrière ca fait drole, n'est-ce pas!!!! :mrgreen::ptdr: )

ce fut également ma première expérience en M3, une voiture qui accelère du cul quand on met pied dedans :mrgreen:

Et aujourd'hui apès une M3 3.0l pendant 4 ans ( et un accident ..... pas grave)

Une 330D pendant 1 an et demi je suis de retour avec une familiale : une M3 E46; un bijou d'exception................. :mad::mrgreen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morbak

Voilà une bonne idée que de partager la naissance de nos passions :x

Pour moi, cela a démarré très tôt la passion pour les voitures d'exception. Les F40, Diablo et consors ont alimenté mes rêves d'enfant très longtemps. Combien d'entre nous (du moins ceux qui ont aux alentours de la trentaine) n'ont pas eu un poster géant de la F40 sur les murs de sa piaule ? Très peu j'imagine !

Mais ma passion pour BMW a débuté le jour ou mon cousin m'a emmené au rallye d'automne de La Rochelle. Je devais avoir 14 ans lorsque j'ai découvert pour la première fois les M3 E30. Elles occupaient les trois premières places du podium. Après la remise des trophées, les pilotes ont fait quelques "ronds" sur le parking juste à côté : j'ai craqué :?::) ! Depuis ce jour là, je pensais qu'à une chose, c'est le plaisir que devait ressentir ces furieux avec leur caisse !

J'avais aussi 14 ans lorsque le coupé E36 est sorti et tout de suite, ça a été le coup de foudre. J'attendais qu'une chose, c'est d'avoir le permis et du pognon pour pouvoir m'en payer une. Bon, finalement, c'est le permis qui est arrivé en premier.. 8) .

Ma première BMW, c'était en 1997 et ...un très mauvais souvenir ! J'avais échangé ma 309 sr de l'époque contre une 320i E30 à un pote qui recherchait une voiture qui consommait moins. C'est là que je suis tombé amoureux du 6 en ligne : mon dieu quel bruit ! Je l'ai gardée.. 1 mois ! Enfin, disons que je l'ai pliée un soir en rentrant du boulot, sous la pluie évidemment, j'ai percuté de plein fouet mon voisin... S'en est suivi 6 mois de galère pour trouver une caisse et la remonter. Le moteur n'avait pas été touché et elle n'avait "que" 170 000 km. Après pas mal de boulot (j'ai trouvé une caisse que j'ai entièrement remonté avec les composants de ma 320), j'ai pu à nouveau retrouver mon joujou :nickel: !

Un an plus tard, je possédait enfin le fric pour passer à la E36 ! Un jour, je passe chez BMW à Poitiers et je tombe sur une occasion : 318 i berline bleue mauritius avec un léger kit carrosserie M, belles jantes alu... Je me suis lancé et malgré le fait de laisser le 6 cylindres pour un 4, j'ai vraiment adoré cette voiture. Sa fiabilité, le super look qu'elle avait et son châssis beaucoup plus rigoureux que ma E30 ont enchanté mes déplacements durant 2 ans !

C'est en 2001 que je décide de changer et de renouer avec le 6 en ligne. J'étais repassé chez BMW voir un coupé 325 i, très chouette mais ça ne s'est pas fait (de peu) puisque la voiture avait "soi-disant" été reservée au fils du patron ;-);-) ! J'étais dégouté, mais en repartant, je vois une M3 noire en dépot vente chez eux. Je regarde le prix, tiens y'a pas beaucoup d'écart avec la 325 i ! Là ça a fait boum :D ! Quitte à retrouver un 6 cylindres, pourquoi pas la M3 ?

Je me suis pas posé la question très longtemps, un mois plus tard j'avais trouvé mon bonheur : dans une concession BMW, une M3 rouge de 93 et 99 000 km mais dans un état irréprochable ;-) . Je me rappelle encore le jour ou je suis venu la chercher, j'étais le plus heureux du monde ! Le bruit, la souplesse de ce moteur et ces montées en régime qui n'en finissaient pas !!

Depuis janvier 2001, je ne m'en lasse pas. Chaque trajet effectué est pour moi un moment du pur plaisir, que j'écrase le pied droit ou que j'emmène mon fils de 7 mois (une super berceuse en + :D) en conduite complètement décontractée, c'est magique ! De plus, je n'ai eu aucun souci mécanique particulier durant tout ce temps, elle est d'une fiabiliité exemplaire pour peu qu'on lui apporte l'entretien qu'elle mérite. D'ailleurs, depuis 4 ans je ne l'emmène plus chez BMW, j'ai fait la connaissance d'un garage sur Poitiers spécialisé dans le haut de gamme qui s'occupe à merveille des autos sportives. On voit tout de suite qu'on a à faire à des passionnés comme nous, et qui ne pensent pas qu'au pognon qu'ils demandent en bas des factures ;-)

Donc je pense que si je devais changer, ce serait certainement pour une E46 mais comme beaucoup d'entre vous je suppose, il est très difficile de se séparer de son jouet lorsque l'on y a consacré beaucoup d'attention. La seule condition serait de trouver une personne aussi passionnée qui l'emmènerait aussi loin que possible..

Mais je n'en suis pas encore là, et j'espère dépasser gillou68130 qui chiffre 218 000 km au compteur... :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LoLo

Ha!!!!,la passion quand elle nous tiens!!!!! :nickel:

Comme je te comprends quand a te séparer d'une telle auto,même si c'est pour une E46.

Moi cela fais un certain temps que je me tate,mais je n'arrive pas a m'en defaire,dans le sens de l'attachements,car on m'as fais pas mal de propositions,mais j'ai toujours trouver un moyen de ne pas la vendre,pretextant que je ne baisserais pas son prix!

La ///M,je m'en sert tous les jours depuis plus de 2 ans,et chaque minutes qui passent a son volant,ben c'est "pur bonheur",et quand on commence a "comprendre" le mode d'emploi de cette auto fantastique,forcement il est dur de s'en defaire!!!

Elle fais parti de ma personnalité et de ma vie!!!!

Chaque auto m'as reflété quelque part,mais jamais une auto m'as aussi bien "representé"!!!

Etant "fana" de pilotage depuis une eternité,la ///M,m'en apprends tous les jours!!!

Unforgettable!!!

:)

LoLo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morbak

Moi cela fais un certain temps que je me tate,mais je n'arrive pas a m'en defaire,dans le sens de l'attachements,car on m'as fais pas mal de propositions,mais j'ai toujours trouver un moyen de ne pas la vendre,pretextant que je ne baisserais pas son prix!

Je suis exactement dans le même cas, j'ai également procédé de la sorte quand il y a quelques temps j'ai voulu la vendre (surtout à cause de sarko..) à 2 gugus de 18 ans qui voulaient jouer les kakous devant leurs gonzesses : elle aurait fini dans un arbre ou un mur c'est clair :nickel: .

Et je me dis que finalement je le regrette pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pticlown91

il est top ce topic

les gars continuez a poster vos histoires d amour avec ///M

moi j ai décrit la mienne rapidement sur ma présentation

quand j aurai trouver mon M3, j'en ferai alors de même ici

d ailleurs pour rebondir sur le post de Pitou, savez vous comment acceder aux annonces du site ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×