Black Angel

Avis sur la future côte des E36 et E46

2821 messages dans ce sujet

Bonjour à tous :D

depuis quelques temps j'observe une augmentation des prix sur les annonces de M3 E36. Faisant partie de la generation qui aurait put acheter une M3 E30 à 7500€ et qui est dégouté aujourd'hui en les voyants à 50 000€, je ne peux m'empecher de me poser la question sur la future cote des M3 E36.

Ayant une daytona violet dans le garage, j'aimerais qu'elle monte le plus haut possible, mais... On m'a dit que la E36 a été vendu 5x plus que la E30, et que donc sa cote ne montera pas pareil. Alors, j'ai cherché à vérifier ces chiffres, et surtout à les relativiser. 

1/ trouver un site où choper le nbre d'exemplaires produits => j'ai trouvé le site bmwregistry 

2/  relativiser ces chiffres par rapport aux différents marchés => Je regarde volontairement les productions Europe LHD. Je laisse de côté les prod americaine, africaine, et RHD

M3 E36 3,2l

http://www.bmwmregistry.com/model_faq.php?id=15

M3 E36 3,0l
http://www.bmwmregistry.com/model_faq.php?id=14

M3 E30

http://www.bmwmregistry.com/model_faq.php?id=8

320is E30

http://www.bmwmregistry.com/model_faq.php?id=10

M3 E46

http://www.bmwmregistry.com/model_faq.php?id=19


Sans les américaines, les africaines et les RHD, au final au total ya env. 23000 M3 E36 de produites.
Sans les américaines sur la E30, y avait env. 12 000 M3 E30 + 3700 320is

Au final il y avait effectivement plus de M3 E36 produites, mais c'est surtout avec les prod US+RHD (48 000 au total :eek: !!!) que l'ecart devient très important 
D'ailleurs pour la E46 le phenomene US et RHD sur les chiffres de prod est encore plus important, puisque il y avait seulement 21000 LHD europ vs 64000 américaine et RHD. En comparaison il n'y avait que 5000 E30 US (pas de RHD).

Donc si je compare que les prod Européenne LHD j'avais 12000 E30 (voir 15 500 avec les 320is) vs 23000 M3 E36 vs  21000 M3 E46.

Voilà.... J'aimerais savoir ce que vous penser de ce filtre consistant à retirer les RHD, les US, et les Africaines ? Pour moi ce ne sont pas des veh reellement concurrente de nos ///M sur les site du Leboncoin-coin et de LaCentrale. Si je me trompe, autant pour moi, si je ne me trompe pas, alors je me demande vraiment jusqu'où la M3 E36 pourrait monter ?? Car non seulement elle s'est débarrassé de son image de reine des banlieux, mais en plus de ça à l'époque elle s'etait fait la reputation de Porsche et Ferrari serial killer !!! :mrgreen: !!! Même si ce n'est pas aussi prestigieux que les resultats sportif de la E30, c'est quand même un fait marquant dans l'histoire de l'automobile sportive.

Pour la E46 c'est tout autre chose. Pour moi c'est ma 1er M, et c'est aussi le prolongement de mon corps. Mais ça on s'en fout.... Parcontre c'est le summum du 6 en ligne atmo qui est la base moteur ayant fait la reputation de BMW, avec une base châssis moins ludique que la E36 mais ultra efficace. Il suffit de voir les performance de sa version CSL. Mais je n'arrive pas à lui trouver le truc sur laquelle elle aurait marqué l'histoire de l'automobile sportive (hormis justement la CSL qui a encore un temps hallucinant au Nurb, 13 ans plus tard...). 

Voilà... C'est un topic volontairement ouvert ! J'aimerais vraiment savoir comment vous pensez qu'evoluera la cote de vos E36 et vos E46 ? Et pourquoi ?

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Interessant ta recherche sur le partage des livraisons dans le monde.

j y avais pensé, mais sans rentrer dans le détail, et donc jene pensais pas que les ventes dans nos contrées étaient ' si faibles'....

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton raisonnement est correct. Dans l'optique d'une étude d'un marché spécifique, dans notre cas la France, il faut bien sûr totaliser uniquement les véhicules LHD. Pour être plus précis, il faudrait le nombre de voitures produites et destinées au marché français, et pas un nombre global .. et ce afin d'analyser la relative rareté. 

Inutile donc de considérer des véhicules RHD, qui n'ont de toute façon aucune valeur sur notre marché puisque pas adaptés.

A partir de là, on pourrait appliquer une simple loi de l'offre et la demande. La M3 E36 commence à être un vieux modèle, et le nombre d'exemplaires encore en circulation a sûrement fortement diminué. Sans oublier qu'un bon nombre d'entre-elles ont été transformées en voiture de circuit, ou en mauvais état.

Bref, la E36 devient plus rare et donc sa cote augmente logiquement. Je regarde souvent les prix dans les pays frontaliers, et je constate une nette augmentation des tarifs sur ce modèle. Pour peu que le véhicule considéré soit en parfait état avec un kilométrage limité, les prix deviennent vite très élevés. Cela dit, certains mettent des prix exorbitants, et ne vendent jamais le véhicule ...

Aussi par rapport au nombre d'exemplaires, je pense qu'il faut relativiser. La M3 E36 berline est beaucoup plus rare qu'une coupé (6117 exemplaires de coupé pour seulement 1296 de berline). Pourtant, la plupart du temps les berlines sont en vente à un tarif moins élevé. Mais après tout, il faut savoir créer l'envie et tomber sur l'amateur. Puisque la M3 est avant tout un objet de plaisir, je pense qu'il est très difficile de côté de manière précise cette voiture comme on pourrait le faire avec une simple Golf :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'analyse est pertinente , cependant elle n’intègre pas plusieurs facteurs

le cadre socio-économique actuel/passé , du moment de la production des véhicules , et enfin de leur achat en seconde main .

cqfd , le facteur fiscal s'invite de lui même ... d'une part avec la vignette automobile qui a disparue , et d’autre part avec l’écotaxe qui est apparue il n'y a pas si longtemps pour les plus récentes.

enfin , c'est le volet "social" ... l'age des acheteurs potentiels , qui ramène au facteur économique à nouveau ... l’évolution de leurs pouvoir d'achat .

concernant la E36 :

son image de véhicule d’exception , que l'on compare volontiers au Porsche  , nous le devons à la fameuse vignette ; en effet avec 17ch pour la 3.0 puis 18 et enfin 23ch fiscaux pour la 3.2 , la vignette de l'époque etait à pres de 15.000 à 20.000 Francs soit deux à trois SMIG .

cet autocollant a limité la vente des M3 en France , ainsi que les importations jusqu’à sa suppression en 2000 .

qu'est que cela implique ?

-1 peu de modèles français

-2 des acheteurs français ayant 20/30 ans à l'époque , qui ont aujourd'hui 40/50 ans et un pouvoir d'achat bien plus fort , et qui sont capable de mettre le prix pour avoir une E36 .

-3 l'explication du nombre incroyable de modèles allemand importé après 2000 , avec en corolaire l'arrivée massives d'autos très "moyennes" , car le CT français était une passoire comparé aux contrôles du TUV de l’époque .

la suite un peu plus tard ...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 58 minutes, ACS3 a dit :

l'analyse est pertinente , cependant elle n’intègre pas plusieurs facteurs

le cadre socio-économique actuel/passé , du moment de la production des véhicules , et enfin de leur achat en seconde main .

cqfd , le facteur fiscal s'invite de lui même ... d'une part avec la vignette automobile qui a disparue , et d’autre part avec l’écotaxe qui est apparue il n'y a pas si longtemps pour les plus récentes.

enfin , c'est le volet "social" ... l'age des acheteurs potentiels , qui ramène au facteur économique à nouveau ... l’évolution de leurs pouvoir d'achat .

concernant la E36 :

son image de véhicule d’exception , que l'on compare volontiers au Porsche  , nous le devons à la fameuse vignette ; en effet avec 17ch pour la 3.0 puis 18 et enfin 23ch fiscaux pour la 3.2 , la vignette de l'époque etait à pres de 15.000 à 20.000 Francs soit deux à trois SMIG .

cet autocollant a limité la vente des M3 en France , ainsi que les importations jusqu’à sa suppression en 2000 .

qu'est que cela implique ?

-1 peu de modèles français

-2 des acheteurs français ayant 20/30 ans à l'époque , qui ont aujourd'hui 40/50 ans et un pouvoir d'achat bien plus fort , et qui sont capable de mettre le prix pour avoir une E36 .

-3 l'explication du nombre incroyable de modèles allemand importé après 2000 , avec en corolaire l'arrivée massives d'autos très "moyennes" , car le CT français était une passoire comparé aux contrôles du TUV de l’époque .

la suite un peu plus tard ...

excellent !

 

Mais même si aujourdhui je pense qu'une belle E36 francaise tire son épingle avec des prix haut , les allemande sans histo sont abordable, mais au bout d'un moment quand il ne restera plus qu'elle en vente et que yaura plus de choix, je pense que même ces "guez roulante" finirons par etre chere ...

 

Quand on voit des châssis de E30 rouillé a 20k ca le prouve bien

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ca va monter, parce que c'est une icone de l'époque. .

 

Comme dit au dessus, pour beaucoup moins chere, elle se permettait de taper des vehicules bien plus prestigieux,  et la mode etant actuellement aux anciennes, ceux qui n'avaient pasles moyens de l'acheter quand elle est sortie, ont aujourd'hui nettement plus de pouvoir d'achat.

 

En plus, ca reste a l'usage un vehicule tres actuel, amusant, et tout a fait dans le coup en terme de performances,  pour ceux qui rêvaient de ce missile y'a 20 ans.

 

Je ne suis pas sur que ca montera autant que la E30, mais on va la voir monter gentiment quand même.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

suite ...

donc l'arrivée massive de E36 sur le marché de l'occasion a généré une chute de la cote , qui a donné accès à ces modèles , à une tranche d'acheteurs peu fortunés qui ont commencé la "destruction" du cheptel ... En effet , avec des prix pour les 3.0 qui sont descendus au alentour des 5/6000 € nombres de modèle furent détruits , soit dans des accidents soit par des pannes , soit par simplement un usage intensif impliquant une usure qui les rendaient impropre à rouler encore et encore ...

les 3.2 de par leur tarif un peu supérieur furent un peu épargnées ...

cependant pendant 10 ans nombre de M3 furent le véhicule "principal" du foyer , et il y a donc eu nombre de véhicules qui sont "usés" ,et disparu ...

--------------------------

l'arrivée de la E46 dans les année 2000 est différente à analyser ...

déjà , plus de vignette , et surtout le retour des attributs extérieurs faisant qu'une M3 se différencie d'une simple série 3 , donc beaucoup de vente ...

il est d'ailleurs à noter que les 21.000 exemplaire , le furent sur 5 ans et c'est à mettre en balance avec les 23.000 E36 qui elles furent produites pendant prés de 8 ans ...

là aussi l'usure ( et même dans le cas de la E46 l'usure précoce de la mécanique ) a réduit assez rapidement l'offre ...

beaucoup de propriétaire de E36 sont passé à la E46 ...

aujourd'hui il y a quand même pléthore d'offre de "merguez" E46 sur le marché ( comme à la fin des années 2000 il y avait le même phénomène sur les E36)

---------------------------

la cote des E36 a fini de chuter , elle est même légèrement à la hausse , la cote des E46 va fluctuer encore pendant quelques années avant de se stabiliser , de stagner , pour enfin évoluer ...

les E36 entrent timidement en gamme collection alors que la E30 y est depuis quelques années déjà ...

--------------------------------

ma conclusion personnelle :

1 il serait ( sera) intéressant de savoir combien d'exemplaire sont encore en circulation ( le croisement des fichiers informatique nous le permettra peut-être d'ici quelque années )

2 la fiabilité de la E36 sera-t-elle le facteur qui fera qu'il en restera plus que les E46 ? c'est possible ...

3 la bulle spéculative qui c'est créée va-t-elle tenir ? seul le futur nous le dira ...

 

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y aussi un phénomène global de hausse des prix des voitures d'exeption/luxe/sport.
Et du coup elle fait parti du lot, au même titre que les 205 gti, delta integrale ou autres...Il y a toujours eu des périodes fastes ou moins fastes dans l'automobile d'occasion. Et là, la période est faste, ça aide quand même...

MAis ça on en a déjà pas mal parlé.

L'approche de ce topic apporte un plus sur une des raisons du succès probable de cette auto, cad la réelle prouction allouée sur nos contrées.Qui est beaucoup plus faible que ce que l'on pensait (du moins pour moi, et pour beaucoup je pense)

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Outre tous les facteurs et arguments cités plus haut ainsi que le contexte général de folie des vendeurs/marchands, il ne faut pas négliger un aspect. Les E30 et E36 sont des autos qui vieillissent et nécessitent des interventions coûteuses. Si leurs propriétaires veulent garder le "capital", il faut l'entretenir.

Le marché des autos de collection s'emballe. A l'origine, la cote de beaucoup d'anciennes s'est envolée du fait du montant astronomique de leur restauration. Comme par exemple les premières 911 S. Les belles n'étaient pas à vendre et celles disponibles nécessitaient une restauration à grand frais pour être exploitables et surtout conservables... s'en est suivi la maraude des spéculateurs pseudo-passionnés et des marchands.

Parlais à un marchands d'autos de collections. Il vous citera toujours les mêmes arguments, que la M3 CSL soit affichée 50k€ ou 150k€. Il n'y en a que 800 et quelques, elle a fait rêver beaucoup adolescents, etc.  "et vous savais M. Fernand, au lieu d'avoir vos sous à la banque qui ne rapportent rien, achetez donc une 3.0 CSL à 150k€. On a des clients qui ont fait 3x la mise". Les parallèles avec le marché de l'art sont souvent foireux voire fumeux. Les arbres ne montent pas au ciel et le marché à la mémoire très courte. 

Comme me l'a toujours répété le papa d'un ami très grand collectionneur d'auto depuis 50 ans : "si tu crois placer ton argent en achetant une voiture, vends-la, c'est que tu as perdu la passion". 

Cet article du Daily Telegraph de septembre 1988 : 

Market peak.jpg

Modifié par Pascoual
1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pensais pas que la production en Europe des E36 et E46 était aussi faible.

Pour moi, il n'y a peu de doute, la E36 est pas loin de voir sa côte grimpé très vite, elle semble déjà à la hausse. On sent que l'offre devient de plus en plus rare sur les beaux exemplaires et que la demande est forte. Si j'étais spéculateur, j'en achèterai une maintenant en 3.2L bleu estoril 8)

Quant à la E46, le niveau d'autodestruction (sans jeu de mot :mrgreen:)  étant très rapide. Je pense que le parc de véhicule va se réduire assez vite dans les prochaines années vu son prix de vente actuel. A voir ensuite si sa côte va remonter. Elle a pour elle d'avoir donné à toutes les M qui l'ont suivi leur code esthétique et demeure la dernière a voir eu droit à un L6 atmo. Il y a donc des chances qu'elle finisse par voir sa valeur évoluer à la hausse dans 4-5 ans. Mais elle n'a pas encore atteint sa cote la plus basse pour les merguez.

Quant aux beaux exemplaires, et bien la côte est déjà à la hausse pour les faibles kilométrages et les packs compétitions, mais je doute qu'elles se vendent à ces prix là.

 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

à titre indicatif ...

7937 E30 ( toutes motorisation confondues ) on été presenté au CT en 2015 ... soit un potentiel roulant double ( puisque CT tout les deux ans ) donc presque 16.000  E30 en circulation

32026   E36 ...soit 64000 en circulation ...

76 447  E46 ... soit plus de 150.000 ....

chiffres extrait d'ici : http://www.utac-otc.com/vehicule_leger/Pages/Bilan-par-famille.aspx

aprés on fait des moyennes ... ( qui reste bien sur théorique car une M3 on la répare ... un 324d on le ferraille ...)

E30 = 2 339 248  exemplaires dont 15 700 "S14" LHD ...soit 0.67%  estimons donc qu'il reste 107   M3 E30 en circulation en France ...

E36 =2 745 780  exemplaires dont 23 000 M3 LHD ... soit 0.84¨% estimons donc qu'il en reste 537 en circulation en France

E46 = 3 266 285 exemplaires dont  21 000 M3 LHD ... soit 0.64% estimons donc qu'il en reste 960 en circulation en France

 

ces chiffres sont des moyennes qui ne tiennent pas compte du fait que les petites motorisation seront ferraillées plutôt que d’être réparées ...

même si l'on multiplie les chiffre par 1.5 pour contrer ce phenomene , ça fait pas lourd

les fous furieux des stats pourront faire une estimation par modèle ... coupé cabrio berline etc ...

en theorie il reste en gros 35 cabriolets et 35 berlines E36 en circulation en France ..

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1500 M3 E46 en circulation en France, ça paraît réaliste. Il me semble avoir lu que BMW France en avait vendu moins de 1600. Même si l'on ajoute quelques importations, c'est moins de 2000.

Il y a en a plus de 100 à vendre sur LBC... soit 5%. C'est la purge. 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il y a bien plus de 400 exemplaires importés.

Modifié par -JM-
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais n'oubliez pas de retrancher la quantité accidentée et non réparable ...

il y a 2 000 000 de véhicules détruits ou exporté par an ... pour 1 000 000 vendus neufs selon les stats ...

donc , il y a de la perte ...

et environ 71 000 000  enregistrés par l'administration comme "existant"  ....

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, ACS3 a dit :

 

en theorie il reste en gros 35 cabriolets et 35 berlines E36 en circulation en France ..

 

Merci pour ces stats (ça mériterait presqu'un topic pointé!)

S'il reste 35 berlines, il y en a déjà un bon paquet sur ce forum!

Pour le prix et le nombre d'exemplaires, comme dit précédemment, ce n'est pas le cas pour la berline peut être à cause des kmétrages, du fait que pour certains les vraies sportives sont des coupés.... et du look peut être plus caille (surtout en noire :ph34r:)?

Tant que les taux d'intérets sont au niveau actuel cela risque de monter, ou au mieux restera stable. Monter plus pour les E30 ça me parait déraisonnable, de la même façon que pour les 911 qui hormis la 996 (je ne peux pas...)  y a pas grand chose à moins de 40-50k, à un moment va falloir revenir sur terre :paf:

De plus cela commence à se savoir que les youngtimers sont peut être des placements car même les banquiers commencent à en parler.... Comme le disait Buffet: quand votre chauffeur commence à vous parler d'un placement, c'est qu'il est temps de vendre ce dernier...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, ACS3 a dit :

mais n'oubliez pas de retrancher la quantité accidentée et non réparable ...

il y a 2 000 000 de véhicules détruits ou exporté par an ... pour 1 000 000 vendus neufs selon les stats ...

donc , il y a de la perte ...

et environ 71 000 000  enregistrés par l'administration comme "existant"  ....

Ah ce rythme la, dans 71 ans, il n'y aura plus une seule voiture sur les routes, pas même les neuves :paf:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui et non ...

divers effets font que ...

la fin des casses "sauvage"

le renouvellement du parc diesel via les incitation gouvernementales ...

les pays émergeants qui absorbent une partie du parc VO l’Afrique entre autres pour tout ce qui ne passe plus au CT

etc...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ces intéressantes interventions, n'oublions pas d'ajouter l'effet "mécanique" qui joue dans pas mal de marques...

Par exemple les R8 Gordini sont tellement chères, que les autres R8 ont vu leur côte monter, R8S, R8 gordinisées, R8 normales et dérivés...

La lignée 911 est devenue tellement chère que les PMA boudées ont vu leur côte monter....

 

Pareil pour la E30 M3, ceux qui n'ont pas les sous pour acheter l'auto, se diront

eh bien achetons une E36 M3 au tarif plus raisonnable !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+1

On va bientot voir la cote des 325tds monter..... après tout c'était quand même le diesel le plus rapide du monde! :ph34r:

3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A tout ça, il faut également prendre en compte le type de boîte de vitesse. Mécanique ou SMG pour les E36 et SMGII pour les E46.

De toute évidence, la côte d'une E36 SMG est nettement moins élevée qu'une équivalente en boîte mécanique et concernant les E46 SMGII, plus elles prennent de l'âge et plus les acheteurs potentiels sont frileux à s'orienter sur ce type de transmission. Pour l'instant, pour les E46 je n'ai pas l'impression que la côte entre une mécanique et une SMGII varie beaucoup mais dans plusieurs années ça pourra être le cas.. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites