Jump to content
Rouffian

Faiblesses du châssis arrière sur un Z3

Recommended Posts

fredz72

Je ne comprends pas ta réaction?

Gatouille fait juste la remarque que sur une E36 il y a deux fixations contrairement au Z3 qui n'en a qu'une, et que deux est certainement mieux qu'une.

Je ne comprends pas pourquoi la comparaison serait-elle absurde?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ACS3
Il y a 7 heures, fredz72 a dit :

Je ne comprends pas ta réaction?

Gatouille fait juste la remarque que sur une E36 il y a deux fixations contrairement au Z3 qui n'en a qu'une, et que deux est certainement mieux qu'une.

Je ne comprends pas pourquoi la comparaison serait-elle absurde?

le post Gatouille est très bien fait , bien détaillé ...

mais comparer les fixations du pont d'une E36 avec celui d'un Z3 est absurde ... c'est comme comparer un velo avec des roulettes avec une voiture ... mais les deux ont 4 roues ...

le pont de la E36 est enfermé dans un berceau de train arriere , il n'est donc pas en liaison direct avec la caisse , cqfd si contrainte il y a , ce sera sur le berceau .

le fait d'avoir deux oreilles ne change rien . d'ailleurs les M3 E92 n'ont qu'une oreille à l'arriere du pont... mais reprise sur un berceau ...

c'est la conception même du train arriere de la E30 ( Z3) qui pose probleme avec le principe du pont " porteur"

les berceaux de E36/46/92 ont 4 points de fixation sur la caisse ...

le fait de passer en double oreille sur le Z3 se rapproche de ce systeme à 4 points qui limite la torsion , tout en restant leger car les pièces mécanique assure ainsi la fonction dite porteuse .

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nakamiki

d'acc avec JiPé, la dilution des efforts transmis par tout la chaine cinétique de la transmission n'est pas la même.  Ils ont mis qu'un point probablement du fait de l'asymétrie du pont et que c'est par là que se concentrent les efforts en grand majorité.... rajouter le second point permet sans aucun doute de transmettre les efforts un peu mieux.

 

mais ce sera pas 50/50... cf les effort transmis aux berceaux des E46 qui arrachent en diagonal les châssis, car comme le dit @ACS3 là on a un berceau qui permet de reprendre les effort et on a 2 etages de SB en plus . J'imagine même pas l'hecatombe d'une conception Z3 sur une M3 E46.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gatouille

Pourtant le carter z3m arrive à casser car une seule fixation. Donc on compare. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
fredz72

Mon ancien Z3 coupé 2.8 230cv et 300NM, ne présentait aucune traces de fissures ou autre, pourtant il n'était pas ménagé et a dû faire plus de trente sorties sur circuits.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gatouille

TU ne peux pas l'affirmer, pour en avoir démonter, ce n'est parfois qu'au démontage qu'on aperçoit un début d'arrangement de la patte de fixation du pont soudée sur le châssis, impossible à voir sans dépose du pont et train arrière, ensuite de micro fissures invisible sont aussi fréquentes, même en regardant bien on passe à coté. Expérience vécue.

Bien sur L'association couple de 35 environ de Z3M, circuit, pneus à forte adhérence étant bien sur des facteurs aggravant  par rapport à un Z3 2,8 qui peut déjà présenter ces traces.

 

J'ajoute qu'une géométrie du train arrière ou au démontage des tests simples ou des contrôles visuels montrent souvent un ou deux bras faussés ou une traverse vrillée.  Les E30 E36 compact et Z3 ont un train arrère qui se tord facilement au moindre choc. Un para bizarre, un carrossage très différent d'un coté par rapport à l'autre peuvent alerter à ce propos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
fredz72

Alors effectivement si il y a des fissures visibles au microscope, je ne les ai pas vu. Le train arrière est effectivement démonter, ainsi que les soudures du coffre visible et rien à signaler à l'oeil nu. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...