Jump to content

M3 E36 A L'ethanol


kaisen

Recommended Posts

Bonjour Messieurs,

 

Si cela n'a pas déjà été fait, un sujet pour discuter d'Ethanol sur vos M3.

Je sais déjà que certains vont crier au crime et pourtant ce carburant donne de résultats magnifiques sur ce véhicule, pour une utilisation quotidienne et même sportive !

Quelques choses à savoir pour ceux qui se poserait des questions, avant de rentrer dans le vif du sujet :

 

PRESENTATION DU SUPER-ETHANOL :
 
 
Le bio-carburant E85, est un carburant de plus en plus répandu et disponible en station service à un prix ultra-compétitif (environ 60 cts/Litre).
 
On peut donc se poser des questions quant à son utilisation.
 
 
Ce carburant est composé de sans-plomb en petite quantité (15 à 25% selon la saison) et d'éthanol pour les proportions restantes.
 
L'éthanol est un produit issu de l’agriculture (Betterave, Canne à sucre, Maïs, Blé et etc...) et présente donc un aspect écologique.
 
Ce carburant, ne peut être utilisé sans risques dans des moteurs non prévus à cet effet.
 
 
Pourquoi ?
 
 
Un moteur pour fonctionner convenablement, aura besoin d'une quantité de carburant E85 supérieur de 30 à 40 % par rapport à une utilisation au Sans Plomb 95. ( Ceci afin de conserver un rapport Air/Essence optimal).
 
Il est évidant que les véhicules ont des marges de corrections prévu par le constructeur, lors par exemple d'utilisation de qualités d'essence différentes. Mais elles ne sont pas suffisantes pour couvrir de telles différences de débit.
 
Les risques à court terme : Difficultés de démarrage, voyant moteur, mélange pauvre, augmentation de la température interne à pleine charge, ratés et fonctionnement aléatoires, dégradation des performances moteurs.
 
Les risques à long terme : Destruction et avaries moteur.
 
Cependant il existe de nombreux avantages à ce carburant :
 
- Son tarif à la pompe
- Son indice d'octane
- Son pouvoir nettoyant
- Ses températures à l’échappement plus basses
 
 

COMMENT TIRER PARTI DU SUPER-ETHANOL :
 
 
Le tarif à la pompe :
 
En moyenne le tarif du Super-Ethanol E85 est d'environ 60 cts/Litre.
 
C'est un facteur très intéressant, cependant la surconsommation qui résulte de son utilisation (+30-40%) vient estomper cet effet.
 
C'est en re-paramétrant l'allumage que l'on va pouvoir profiter de cet aspect.
 
L'indice d'octane :
 
Le Super-Ethanol possède un indice d'octane de 106, contre 95 pour le Sans Plomb 95.
 
C'est ce paramètre qui nous permet d'augmenter les valeurs d'allumage en retardant le phénomène de cliquetis destructeur pour le moteur (détonations dans la chambre de combustion non contrôlées).
 
L'augmentation de l'avance d'allumage permet jusqu'à un certain point, d'augmenter significativement le rendement du moteur.
 
Le pouvoir nettoyant :
 
On constate après ouverture des moteurs qui ont roulé plusieurs dizaine de milliers de kilomètre, que ces derniers restent propres, présentant beaucoup moins de calamine et de résidus de combustion que lors d'une utilisation au sans plomb.
 
Important : Il est important après une transformation éthanol de remplacer son filtre à carburant après quelques pleins.
En effet son pouvoir nettoyant est tel, qu'il décollera les particules de saletés dans votre réservoir, ce qui pourrait boucher votre filtre et provoquer des pannes.
 
Température de fonctionnement plus basses :
 
On constate régulièrement que sur un moteur roulant au Super-Ethanol, les températures de gaz d’échappement sont inférieurs de 100 à 150°.
 
Ceci est un facteur important pour les organes internes du moteur, et nous permettront par conséquent de jouer sur la richesse, en appauvrissant le mélange air/carburant afin d'augmenter les performances. 
 
 

QUELS RÉGLAGES POUR UN FONCTIONNEMENT OPTIMAL ?
 
L'utilisation de Super-Ethanol dans un moteur nécessite une mise au point de différents paramètres :
 
Les démarrages à froid :
 
Le point d’éclair du Super-Ethanol est de 7° alors que celui du sans plomb est de -40°.
 
 
C'est à dire qu'il ne s'enflamme pas en dessous de cette température ambiante.
 
Ceci pose un premier problème : Les démarrages à froid.
 
C'est pour cette raison que les pétroliers font varier la proportion de sans plomb présente dans le Super-Ethanol l'hiver ou l'été.
 
Pour améliorer les départs à froid, je propose d'augmenter les débits injectés lors des phases de démarrages, et de mise en température du moteur. Tout ceci afin d'augmenter la quantité de sans plomb injectée lors de la mise en route du moteur.
 
L'allumage :
 
Comme nous l'avons vu dans le paragraphe précédent, l'augmentation de l'avance d'allumage nous permet de gagner en rendement, et de diminuer la sur-consommation provoqué par l'usage de carburant E85.
 
Ainsi, la consommation de carburant supplémentaire n'est plus que de l'ordre de 15 à 20 %
 
L'injection :
 
Les paramètres d'injection sont revus, notamment à pleine charge.
La plupart des moteurs sont réglés très riche à hauts régimes, afin de réduire la température des gaz d’échappements, protéger le moteur et les systèmes de catalyseurs qui sont sensibles à la chaleur.
 
La température des gaz d’échappement (EGT = Exhaust gas temperature) étant plus basse à l'Ethanol qu'au Sans Plomb, ce carburant nous laissera de la marge pour retravailler les cartographies.
 
Les corrections des sondes :
 
Dans certains montage Flex-Fuel (moteur pouvant utiliser à la fois du Super-Ethanol ou du sans plomb 95), nous travaillons sur les plages de correction des sondes à Oxygene, permettant au calculateur de ne jamais arriver en butée sur les paramètres auto-adaptatifs.
 
 

LES BOITIERS ET AUTRES BRICOLAGES :
 
 
Après toutes ces informations, vous comprendrez facilement que l'utilisation de boitier de transformation, ou bricolage d'injecteurs (et/ou de pression de rampe) ne sont que des bricolages.
 
 
Dans tous les cas, l'utilisation optimale de ce carburant nécessite une mise au point complète des tables d'avance d'allumage.
 
 
 Il n'y a qu'une  reprogrammation de votre calculateur qui pourra tirer profit des avantages du Super-Ethanol !

 

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

J'ai donc commencé à travailler sur un 3.2L en voulant procéder au remplacement des injecteurs pour gagner en facilité sur la remap.

 

Il s'est avéré que ceux ci mettaient le bazar total dans la richesse pour je ne sais quels raisons (ralenti complètement désaxer par rapport aux charges partielles), donc véhicule in-réglable.

 

On remonte les injecteurs d'origines, on augmente la richesse sur toute la plage, et on se rend compte que sur le 3.2L les injecteurs d'origines suivent (90% de duty cycle, merci les 5 bars de pressions).

 

Alors c'est partit !

 

En travaillant simplement avec une application, on obtient d'origine (voir pièce jointe) :

 

315 CV / 361 NM Au Sans Plomb 98

334 CV / 376 NM A l'ethanol avec uniquement l'ajustement de richesse (AFR d'origine 11.7, après passage à l'ethanol 12.5)

340 CV / 384 NM A l'ehtanol avec l'allumage ajusté en conséquence et la richesse à 12.8

L'application donne peut être des valeurs erronées.

 

Ce qui est intéressant c'est le gain.

 

A conditions environnementales similaires, en gardant le même point de départ, et en corrigeant la pesée du véhicule (variation de poids du au carburant),

 

On obtient + 25 CH et + 23 NM !

 

 

 

 

 

 

banc1.jpg

banc 2.jpg

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Les modifications apportées à la cartographie :

 

Richesse :

+ 45 à 50 % au ralenti (vitesse de combustion plus lente pour l'ethanol)

+ 35 % en partielle

A pleine charge, léger enrichissement sous 5000 tours, puis appauvrie largement au dessus (plus de catalyseurs à protéger)

 

Au niveau allumage :

 

Augmentation générale de 3°, démarrage, ralenti, partielle

En pleine charge, lissage des courbes (présentant des montages russes d'origine pour éviter le cliquetis au couple max non présent à l'ethanol E85), puis majoration d'une manière générale, même si le modèle M affiche beaucoup plus d'avance que des modèles bien plus civilisés.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

La bi cartographie est donc obligatoire, car si un jour on est obligé de mettre du 98 on risque de détériorer le moteur non ?

En tout cas c'est intéressant, j'aimerai bien le voir de mes yeux, avec un vrai passage au banc

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pas de "bi cartographie" sur ce modèle. Les auto adaptatifs lambda sont trop pointu. Par rapport à un 330ci qui à une marge de correction très importantes et deux maps d'allumage d'origine

Link to comment
Share on other sites

Bravo c'est complet, bien argumenté, la modification semble interessante.:nickel10:

 

On souhaite sans doute pour la plupart que ce n'est pas un publireportage.  Vu ton profil Facebook:ph34r:

Link to comment
Share on other sites

Je sais bien.

Mais c'est une vrai passion avant tout. Et aucuns professionnels ne vous livrera des informations aussi pointues sur les modifications apportés.

Ca prouve bien que c'est le passionné qui parle. 

Link to comment
Share on other sites

Sympa tout ça! mais il y a quelques points qui me semblent bizarres....

Il y a 4 heures, kaisen a dit :

334 CV / 376 NM A l'ethanol avec uniquement l'ajustement de richesse (AFR d'origine 11.7, après passage à l'ethanol 12.5)

340 CV / 384 NM A l'ehtanol avec l'allumage ajusté en conséquence et la richesse à 12.8

La puissance / couple maxi mesurée avec un AFR de 12,5-12,8 ???

L'AFR optimal pour le max de puissance se situe aux environs de 7:1 pour l'E85.

Voilà un petit tableau trouvé vite fait:

AFRatioConversion.jpg

 De plus, la pompe à carburant est elle externe au réservoir suite au passage à l'Ethanol? Il m'a semblé lire que ce carburant est potentiellement conducteur électrique. Je ne pense pas que ça puisse aller jusqu’à une explosion mais par précaution peut être?

Le internes du S50 résisteront-ils bien aux agressions due à l'utilisation de ce carburant? Qui est certes intéressant financièrement / performance mais qui avec l'eau (démarrages à froid) produit de grosses quantités d'acide formique qui peuvent endommager certains métaux tels que aluminium...

A moins de nitrurer le moteur! :rolleyes:

Bref, je ne connais pas l'utilisation de la voiture, mais c'est sur que niveau performance, ça à fait ces preuves :oui:

 

Edited by gegette
Link to comment
Share on other sites

J'ai toujours eu l'habitude de parler en AFR Sans plomb. Si tu veux on peut parler en lambda, au moins c'est le rapport universel.

 

Aucuns soucis au niveau pompe. Je pratique depuis la sortie de ce produit.

Nous avons eu l'occasion de faire rouler des autos de compete à l'ethanol lorsque les reglements le permettent. Des moteurs japs au rendement encore plus elevés.

 

Les moteurs souffrent generalement moins grace aux temperatures plus faibles.

 

Les internes sont impeccables. Je reconnais par contre que la condensation supplémentaires use prématurement les sondes lambda.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Des nouvelles de la M3.

 

Elle marche toujours aussi bien et les démarrages par grand froid sont impéccables !

 

Pour le reste j'ai terminé le developpement sur moteur Z4 2.5SI avec levée de soupape variable.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 1 year later...
Le 03/10/2016 à 22:00, gegette a dit :

Sympa tout ça! mais il y a quelques points qui me semblent bizarres....

La puissance / couple maxi mesurée avec un AFR de 12,5-12,8 ???

L'AFR optimal pour le max de puissance se situe aux environs de 7:1 pour l'E85.

Voilà un petit tableau trouvé vite fait:

AFRatioConversion.jpg

 De plus, la pompe à carburant est elle externe au réservoir suite au passage à l'Ethanol? Il m'a semblé lire que ce carburant est potentiellement conducteur électrique. Je ne pense pas que ça puisse aller jusqu’à une explosion mais par précaution peut être?

Le internes du S50 résisteront-ils bien aux agressions due à l'utilisation de ce carburant? Qui est certes intéressant financièrement / performance mais qui avec l'eau (démarrages à froid) produit de grosses quantités d'acide formique qui peuvent endommager certains métaux tels que aluminium...

A moins de nitrurer le moteur! :rolleyes:

Bref, je ne connais pas l'utilisation de la voiture, mais c'est sur que niveau performance, ça à fait ces preuves :oui:

 

J’ai le même doute pour l’afr e85 à 12...

J’ai fais du 12.5 au lieu de 11/11.5 sur ma m3 en sp98 et j’ai gratté qq cv mais 12 en e85, j’aurai plutôt vu 7!

c’est beaucoup trop pauvre en pleine charge en e85!

Kaisen, je ne comprends pas ta réponse d’afr sans plomb...

Edited by gagipro
Link to comment
Share on other sites

Le 03/10/2016 à 22:20, kaisen a dit :

J'ai toujours eu l'habitude de parler en AFR Sans plomb. Si tu veux on peut parler en lambda, au moins c'est le rapport universel.

 

Aucuns soucis au niveau pompe. Je pratique depuis la sortie de ce produit.

Nous avons eu l'occasion de faire rouler des autos de compete à l'ethanol lorsque les reglements le permettent. Des moteurs japs au rendement encore plus elevés.

 

Les moteurs souffrent generalement moins grace aux temperatures plus faibles.

 

Les internes sont impeccables. Je reconnais par contre que la condensation supplémentaires use prématurement les sondes lambda.

 

 

 

Afr sans plomb??

qd tu mets la lambda large bande elle indique l’afr c’est tout, avec 12 en e85 c’est forcément trop pauvre.

là je pige pas le coup sans plomb...

inquiétant cette histoire...

heureusement qu’il y a un détecteur de cliquetis!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, gagipro a dit :

Afr sans plomb??

qd tu mets la lambda large bande elle indique l’afr c’est tout, avec 12 en e85 c’est forcément trop pauvre.

là je pige pas le coup sans plomb...

inquiétant cette histoire...

heureusement qu’il y a un détecteur de cliquetis!

Quand il parle d'afr SP 14,7 il veut dire lambda =1.

La sonde lambda affiche l'afr du carburant que tu lui indique. Càd que si tu mets du e85 mais que le mano est config avec du SP il t'indiquera 14,7 d'afr, dans la réalité tu auras 9,7 afr. Dans les 2 cas ton lambda est égal a 1. 

Dans le même cas, a pleine charge, si ton mano indique 12,5afr, ton lambda est donc 0.85 et ton afr (réel) e85 est de 7.

Tout dépends comment tu calibre le mano(essence,gasoil,e85..)

Tu me comprends?

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

J'étais passé a côté de ce sujet.

Très intéressant:nickel:.

J'y réfléchi aussi, la seul chose qui me freine, c'est que la ///M tourne pas régulièrement.

Il y a des additifs qui devraient arriver pour stabiliser l'éthanol dans le temps. J'attends de voir ce que ça donnera et on avisera 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, lien-mi a dit :

J'étais passé a côté de ce sujet.

Très intéressant:nickel:.

J'y réfléchi aussi, la seul chose qui me freine, c'est que la ///M tourne pas régulièrement.

Il y a des additifs qui devraient arriver pour stabiliser l'éthanol dans le temps. J'attends de voir ce que ça donnera et on avisera 

Si tu franchis le cap, tiens nous au courant. J'avoue que ça me fait réfléchir, ayant du E85 pas loin, et me servant pas mal de mes voitures.

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Gabs94 a dit :

Si tu franchis le cap, tiens nous au courant. J'avoue que ça me fait réfléchir, ayant du E85 pas loin, et me servant pas mal de mes voitures.

Yes pas de soucis.

Pour un daily, je n'hesiterais pas, a condition de faire ça intelligemment et sur une voiture ni trop ancienne, ni trop kilometrés. 

Pour un daily, du flexfuel peut aussi être envisagé.

J'ai aussi une pompe a 5km:) et puis les stations distribuant de l'e85 ne vont faire qu'augmenter, vu l'engoument pour ce carburant.

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, lien-mi a dit :

Quand il parle d'afr SP 14,7 il veut dire lambda =1.

La sonde lambda affiche l'afr du carburant que tu lui indique. Càd que si tu mets du e85 mais que le mano est config avec du SP il t'indiquera 14,7 d'afr, dans la réalité tu auras 9,7 afr. Dans les 2 cas ton lambda est égal a 1. 

Dans le même cas, a pleine charge, si ton mano indique 12,5afr, ton lambda est donc 0.85 et ton afr (réel) e85 est de 7.

Tout dépends comment tu calibre le mano(essence,gasoil,e85..)

Tu me comprends?

T’avouera que sans ton explication c’est pas vraiment explicite, autant loguer les rpm vs l’afr. Avec le lambda setté sur e85, surtout quand c’est pas du flexfuel mais performance full e85.

c’est ce que j’ai fais sur ma 3.2, et 12.5 c’est 12.5.

Mais merci pour TON point de vue qui clarifie le truc.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, lien-mi a dit :

J'étais passé a côté de ce sujet.

Très intéressant:nickel:.

J'y réfléchi aussi, la seul chose qui me freine, c'est que la ///M tourne pas régulièrement.

Il y a des additifs qui devraient arriver pour stabiliser l'éthanol dans le temps. J'attends de voir ce que ça donnera et on avisera 

j’y pense aussi sur un 2e calculateur.

un dédié sp98, pour le stockage (encore que le 98 contient déjà de l’ethanol).

un autre dédié e85, tu vides le sp98, puis une fois vidé, tu fais le plein en e85, bascule ecu e85.

la mienne est dédiée piste...

mais bon ce sera quoi le gain? 40cv?

ça fait qd même pas mal se faire chier pour des cv que j’arriverai pas à exploiter.

certains l’on fait pour des 325/328 piste qui sortent alors plus de 200cv.

je suis pas certain qu’ils se prennent la tête avec le problème du stockage de l’e85 dans le réservoir de la E36!

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, gagipro a dit :

T’avouera que sans ton explication c’est pas vraiment explicite, autant loguer les rpm vs l’afr. Avec le lambda setté sur e85, surtout quand c’est pas du flexfuel mais performance full e85.

c’est ce que j’ai fais sur ma 3.2, et 12.5 c’est 12.5.

Mais merci pour TON point de vue qui clarifie le truc.

C'est pour ça que moi, je préfère parler en lambda. Au moins pas de confusion.

il y a 17 minutes, gagipro a dit :

j’y pense aussi sur un 2e calculateur.

un dédié sp98, pour le stockage (encore que le 98 contient déjà de l’ethanol).

un autre dédié e85, tu vides le sp98, puis une fois vidé, tu fais le plein en e85, bascule ecu e85.

la mienne est dédiée piste...

mais bon ce sera quoi le gain? 40cv?

ça fait qd même pas mal se faire chier pour des cv que j’arriverai pas à exploiter.

certains l’on fait pour des 325/328 piste qui sortent alors plus de 200cv.

je suis pas certain qu’ils se prennent la tête avec le problème du stockage de l’e85 dans le réservoir de la E36!

C'est une solution. Le problème aussi est d'avoir toujours un bon réglage. Le % d'éthanol n'étant pas le même suivant les saisons. Au pire ça tourne un peu riche l'hiver ?.

Pour le gain, au delà des chevaux, d'un moteur mieux rempli, il y a le coût, a 70cents le litre... On peut aussi voir les contraintes thermiques qui diminue... (Bien que si la puissance augmente, les contraintes mécaniques vont aussi augmenter). Et mon côté écolo satisfait ?. Ensuite c'est sur il faut savoir les exploités (c'est pas la taille qui compte, c'est ce qu'on en fait :ph34r:).

Pour le stockage, chacun fait comme il veut. Mais faut pas s'étonner après ?

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...