Jump to content
euskadi27

M4 fiabilisation du S55

Recommended Posts

philisme
il y a 25 minutes, Antoine70 a dit :

non, aucun a priori négatif, je reste juste sceptique au fait de garantir une auto qui a subie des modifications sans forcement etre sure de la part de l'assureur de la qualité de celle ci,

je pense que les assureurs ne s'engagent rarement dans des contrats où ils savent d'avance, qu'ils vont perdre de l'argent.

bha on a un contrat avec eux, ils le savent. La garantie s'appelle d’ailleurs chez eux "Garantie Tuning X". Et surtout, ils ne sont pas aussi bornés que certains concessionnaires pour qui reprog = le diable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
philisme
Il y a 20 heures, GuiM a dit :

Que un peu plus de 220km/h aux combes avec 535cv c est quand même bizarre... avec mes pauvres 370cv je suis à 224km/h gps.

Ben oui, je ne l'invente pas...  C'est justement pour cela qu'il ne faut pas regarder que les chiffres de puissance.  Il faut regarder la courbe, la distribution de la puissance et du couple en fonction du régime moteur.  La puissance importante à mi-régime entraînait une augmentation des températures d'admission en usage intensif, et donc un essoufflement à haut régime.
Trop de boost = plus d'échauffement = de l'air qui contient moins d’oxygène = moins bonne combustion.  Le tout c'est de trouver un bon compromis entre plus de boost pour avoir plus de puissance, mais pas trop pour ne pas engendrer trop d'échauffement .   

Message aux modérateurs :  désolé, on est hors sujet depuis quelques messages, mais je ne fais que répondre aux questions...

Share this post


Link to post
Share on other sites
philisme

Comme demandé, voici les courbes.
En noir, ce sont les courbes de nos premiers réglages: la courbe noire continue est celle de la puissance (ch) et celle en pointillés noirs c'est le couple.
En rouge, celles de la version retravaillée. La courbe rouge continue est celle de la puissance (ch) et celle en pointillés rouge c'est le couple.

Au niveau du couple, le surplus (la bosse) entre 3800 et 5500 tr/min était vraiment handicapante au niveau de la motricité en reprise.
On constate également que la puissance baisse après 5500tr/min. Ce n'est pas si grave car ça se maintient encore pas trop mal.  Mais à la conduite, on avait une impression d'essoufflement après 5500tr/min.

Bref, la version retravaillée (en rouge) se rapproche beaucoup plus d'une courbe d'un moteur essence sportif qui se maintient bien à haut régime. 
Sur circuit, c'est plus agréable ET plus efficace, tout en étant plus doux pour la mécanique (en particulier pour un usage intensif sur piste). 
Bref, il n'y a que des avantages alors que les chiffres (520ch / 688Nm) font moins rêver que les premiers (543ch/746Nm)...

BMW M2 Competition V1 vs V2.jpg

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...