Jump to content

avis liquide de refroidissement haute performance


fan2BM

Recommended Posts

salut à tous!

j'ai découvert il y a peu ce type de liquide de refroidissement haute performance sans eau :

https://www.mtk-tuning.com/liquide-de-refroidissement-sans-eau-evans-power-cool-60104.html#

certains d'entre vous l'on déjà essayé? réduit il vraiment la température de fonctionnement moteur en usage intensif?

je me laisserai bien tenter car par forte chaleur (~ 35°) et sollicitation,la température d'huile de ma m6 peut monter jusqu'à 125° ,moment ou je relâche un peu l'accélérateur pour diminuer la température .

si ce liquide me permet de diminuer légèrement la température,çà me va!

en plus çà évite la vidange du liquide car ils le garantissent à vie...

merci d'avance.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Sauf erreur, la température d'ébullition de ce liquide est plus élevée que celle du liquide standard,, mais son coefficient de transfert thermique est inférieur à celui du liquide standard, le fonctionnement du moteur est donc plus "chaud".

Link to comment
Share on other sites

Une autre de ces panacées universelles, au même titre que les additifs "miracles" qui permettent de rouler sans huile, mais dont on se demande pourquoi tout le monde ne les a pas adoptés…

En résumé, un énième exemple de réinvention de la roue.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

salut 

c'est un produit qui existe depuis longtemps 

l'avantage c'est qu'il n'y a pas d'eau donc pas de transfert d'électrolyse ou boue pas de rouille 

je l'est sur une golf 1 pour voir et ça monte pas plus en T°C que d'origine l'avantage c'est que les durites ne monte pas en pression moins de contrainte ça fait plus de 2 ans 

l'inconveniente c'est pas donner et ci un jour on as une fuite on peut pas compléter avec de l'eau 

 

 

Ludo

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ludocasti a dit :

salut 

c'est un produit qui existe depuis longtemps 

l'avantage c'est qu'il n'y a pas d'eau donc pas de transfert d'électrolyse ou boue pas de rouille 

je l'est sur une golf 1 pour voir et ça monte pas plus en T°C que d'origine l'avantage c'est que les durites ne monte pas en pression moins de contrainte ça fait plus de 2 ans 

l'inconveniente c'est pas donner et ci un jour on as une fuite on peut pas compléter avec de l'eau 

 

 

Ludo

Merci pour ton retour d'expérience ! 

Du coup çà vaut pas le coup niveau température de fonctionnement à hauts régimes ? 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, ludocasti a dit :

salut 

en faite ça change pas grand chose niveau T°c sauf que le liquide de monte pas en pression donc mieux 

Ok merci pour les renseignements, j'essaierai peut être à la prochaine vidange de ldr. ..

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Le 20/09/2019 à 18:06, William21 a dit :

Sauf erreur, la température d'ébullition de ce liquide est plus élevée que celle du liquide standard,, mais son coefficient de transfert thermique est inférieur à celui du liquide standard, le fonctionnement du moteur est donc plus "chaud".

il. n'y a quasi aucune différence entre les liquides de refroidissement  sur le point d'ébullition. ce qui permet de le retarder c'est d'augmenter la pression dans le circuit donc de re tarer le bouchon. 

C'est ce qui est fait en compétition. En F1 ils ont parfois utilisé des pressions énormes dans les circuits de refroidissement pour retarder le point d'ébullition, ce qui leur permettait de rouler très haut en temps d'eau 140° env, mais avec un moteur et des matériaux prévu pour. Je crois que la FIA a limité cette pression. 

Aussi ce qui change beaucoup sur les liquides c'est la masse volumique, et la par contre on peut avoir de gros gains de masse, au détriment de la protection contre le gel.

Moi si j'avais une caisse de piste c'est un point d'allégement que je ne négligerais pas car c'est pas chers et ce type de voiture est souvent hors gel et rien n'empêche de remettre autre chose l'hiver .

Edited by M3Olive78
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, eMJiDé a dit :

Perso je ne rajouterais jamais ce produit dans mon circuit de refroidissement, rien que pour la tenue dans le temps de la pompe à eau, des joints et des durites.

as tu des tests qui prouvent son efficacité?Je serais intéressé 

j’ai déjà pratiquer ce genre de test en soufflerie climatique et franchement on parle de 1 degrés d’écart. (Jamais testé celui ci en effet) . 
Après il faut augmenter la taille du radia ou trouver un faisceau plus efficace. Rien qu’en changeant le faisceau tu gagne énormément.

Edited by M3Olive78
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, M3Olive78 a dit :

Perso je ne rajouterais jamais ce produit dans mon circuit de refroidissement, rien que pour la tenue dans le temps de la pompe à eau, des joints et des durites.

as tu des tests qui prouvent son efficacité?Je serais intéressé 

j’ai déjà pratiquer ce genre de test en soufflerie climatique et franchement on parle de 1 degrés d’écart. (Jamais testé celui ci en effet) . 
Après il faut augmenter la taille du radia ou trouver un faisceau plus efficace. Rien qu’en changeant le faisceau tu gagne énormément.

Je suis d'accord pour le faisceau mais c'est loin d'être anodin comme dépense, là on parle d'une upgrade à 20e

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, M3Olive78 a dit :

il. n'y a quasi aucune différence entre les liquides de refroidissement  sur le point d'ébullition. ce qui permet de le retarder c'est d'augmenter la pression dans le circuit donc de re tarer le bouchon….

Si, et la différence est importante. la température d'ébullition de ces liquides sans eau se situe vers 150° minimum. L'un des fabricants, Evans, annonce même 180°. Travailler sur la pression est un autre moyen, mais beaucoup plus risqué, une perte de pression dans le circuit et c'est l'ébullition immédiate sous forte charge. Quant à sa masse volumique, elle est peu ou prou identique à celle de l'eau. L'avantage principal, c'est de pouvoir maintenir une pression relativement basse dans le circuit et d'éviter les problèmes de corrosion électrolytiques, notamment dans les blocs en alliage léger.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, William21 a dit :

Si, et la différence est importante. la température d'ébullition de ces liquides sans eau se situe vers 150° minimum. L'un des fabricants, Evans, annonce même 180°. Travailler sur la pression est un autre moyen, mais beaucoup plus risqué, une perte de pression dans le circuit et c'est l'ébullition immédiate sous forte charge. Quant à sa masse volumique, elle est peu ou prou identique à celle de l'eau. L'avantage principal, c'est de pouvoir maintenir une pression relativement basse dans le circuit et d'éviter les problèmes de corrosion électrolytiques, notamment dans les blocs en alliage léger.

je travaille dans l'automobile et je peux te dire que des tests sur banc on en fait régulièrement. Au niveau de la température d'ébullition,  Je ne dis pas que tu as tort mais ce sont des choses complètement inconnu des grands constructeurs. Je ne vois pas comment c'est possible mais bon....il faut beaucoup de moyen de test pour différencier les performances d'un circuit de refroidissement. 

Et non la masse volumique n'est pas du tout identique a celle de l'eau je peux te le certifier, ça fait parti de mon travail de tout les jours. Après, les problèmes d'électrolytes viennent surtout dans le mélange des métaux, aciers, fontes aluminium et n'est pas vraiment  un problème dans l'automobile contrairement à la plomberie d'une maison. 

Après chacun son experience,  

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...