Jump to content

Remplacement du liquide de refroidissement


Recommended Posts

Bonjour à tous ! 
Savez-vous quelle est la périodicité pour le remplacement du liquide de refroidissement sur 1M ? Je viens de parcourir le plan d'entretient mais pas un mot à ce sujet ... et d'après l'historique de la mienne, il n'a jamais été fait !

Link to post
Share on other sites

J’ignore si ça doit être remplacé, moi j’y ai ajouté du MOTUL Mo-Cool histoire de gagner quelques degrés sur le N54, c’est pas miraculeux mais je n’ai plus eu de témoin de surchauffe avec ça et mon IC Wagner. 

Link to post
Share on other sites

Effectivement , vu qu'à priori , on va avoir quelques jours de disponible, quelles sont les spécificités à respecter pour le LR de nos baby ? 

Link to post
Share on other sites

Salut Perso e le fais tous les deux ans. Ce qui est très important c'est d'utilisé un liquide de bonne qualité (l'officiel est bleu de mémoire) pour éviter pas mal de problématique de vieillissement.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Il existe différents types de liquides de refroidissement classés par catégories selon leurs caractéristiques. En France, la norme NF R15 601 les classe d’abord selon leur sensibilité aux températures.

  • Le liquide de refroidissement de Type 1 est dit “concentré”. Il gèle à partir de -15 °C et entre en ébullition dès 155 °C.
  • La température de congélation du Type 2 avoisine les -18 °C et sa température d’ébullition est de 108 °C.
  • Le type 3 présente la même température d’ébullition que le Type 1, mais sa température de congélation est de -35 °C.

Les liquides caloporteurs sont également classés selon leur technologie de refroidissement. A la base incolores, les fabricants y ajoutent des colorants afin de les différencier et de faciliter la détection d’une fuite.

  • Les liquides de type C : généralement bleus ou verts, ces liquides sont d’origine minérale. Ils peuvent être désignés par la mention “IAT” (Inorganic Additive Technology). Inadaptés aux moteurs modernes, ils sont en revanche toujours utilisés pour les anciens.
  • Les liquides de type D/G : souvent de couleur jaune, orange ou rouge, ils comprennent les liquides universels (les moins chers) et s’identifient par la mention “OAT” (Organic Additive Technology). D’origine organique, ils sont plus respectueux de l’environnement que les liquides minéraux.
  • Le liquide hybride : créée pour les besoins spécifiques de certains constructeurs, l’HOAT (Hybrid Organic Additive Technology) est un mélange de composants minéraux et organiques. C’est le plus performant des liquides de refroidissement avec une durée de vie de 5 ans. Il n’a pas vraiment de couleur dominante. Il peut en exister de couleur verte comme jaune, rose ou orange.

Par ailleurs, il existe des liquides de refroidissement organiques spécialement dédiés aux gammes des constructeurs (Renault, BMW, Mercedes, Volkswagen…). D’où l’intérêt de vérifier les préconisations de ces derniers dans le carnet d’entretien avant de choisir le vôtre.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
1 hour ago, RICOfr said:

Il existe différents types de liquides de refroidissement classés par catégories selon leurs caractéristiques. En France, la norme NF R15 601 les classe d’abord selon leur sensibilité aux températures.

  • Le liquide de refroidissement de Type 1 est dit “concentré”. Il gèle à partir de -15 °C et entre en ébullition dès 155 °C.
  • La température de congélation du Type 2 avoisine les -18 °C et sa température d’ébullition est de 108 °C.
  • Le type 3 présente la même température d’ébullition que le Type 1, mais sa température de congélation est de -35 °C.

Les liquides caloporteurs sont également classés selon leur technologie de refroidissement. A la base incolores, les fabricants y ajoutent des colorants afin de les différencier et de faciliter la détection d’une fuite.

  • Les liquides de type C : généralement bleus ou verts, ces liquides sont d’origine minérale. Ils peuvent être désignés par la mention “IAT” (Inorganic Additive Technology). Inadaptés aux moteurs modernes, ils sont en revanche toujours utilisés pour les anciens.
  • Les liquides de type D/G : souvent de couleur jaune, orange ou rouge, ils comprennent les liquides universels (les moins chers) et s’identifient par la mention “OAT” (Organic Additive Technology). D’origine organique, ils sont plus respectueux de l’environnement que les liquides minéraux.
  • Le liquide hybride : créée pour les besoins spécifiques de certains constructeurs, l’HOAT (Hybrid Organic Additive Technology) est un mélange de composants minéraux et organiques. C’est le plus performant des liquides de refroidissement avec une durée de vie de 5 ans. Il n’a pas vraiment de couleur dominante. Il peut en exister de couleur verte comme jaune, rose ou orange.

Par ailleurs, il existe des liquides de refroidissement organiques spécialement dédiés aux gammes des constructeurs (Renault, BMW, Mercedes, Volkswagen…). D’où l’intérêt de vérifier les préconisations de ces derniers dans le carnet d’entretien avant de choisir le vôtre.

Merci pour cette explication détaillée ;) 

Link to post
Share on other sites

En regardant un peu sur différent forum, le remplacement tous les 60Mkm ou 2 à 4 ans revient assez souvent, 4 ans pour des véhicules qui bien souvent ne sont pas des daily je trouve ça pas déconnant non ?

Link to post
Share on other sites

Je ne connais pas le matériau du bloc de la 1M, mais si c'est de l'alu, vaut mieux vidanger tous les deux ans. Ca peut paraître excessif, mais les effets galvaniques peuvent être destructeurs.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, William21 a dit :

Je ne connais pas le matériau du bloc de la 1M, mais si c'est de l'alu, vaut mieux vidanger tous les deux ans. Ca peut paraître excessif, mais les effets galvaniques peuvent être destructeurs.

Exact d'où ma réponse. ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, William21 a dit :

Je ne connais pas le matériau du bloc de la 1M, mais si c'est de l'alu, vaut mieux vidanger tous les deux ans. Ca peut paraître excessif, mais les effets galvaniques peuvent être destructeurs.

Bon je vais vite prendre un rendez-vous alors, merci de vos retours !   :+1:

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, William21 a dit :

Le préventif ne peut pas nuire et pour ce que coûte la vidange, pas de quoi s'en priver.

Oui exact ! Je vais allé chercher le nécessaire (concentré chez BMW et de l'eau déminéralisée), apparement le circuit fait 10 litres, et un peu d'huile de coude  :nickel5:

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
×
×
  • Create New...